Dédicace aux sieurs Gilles Clavreul et Christophe Bigot




Dédicace aux sieurs Gilles Clavreul et Christophe Bigot, qui poursuivent Pierre Cassen.


Gilles Clavreul s'offusque d'avoir vu son action contre les critiques de l'islam et ses propos sur la censure en France comparée à l'action des kapos et agents du totalitarisme communiste. Il réplique par une poursuite et une demande financière astronomique, compte tenu du métier de Pierre. Par contre je n'ai pas vu qu'il agisse contre la propagation des textes de l'islam avec leur contenu d'incitation manifeste à la haine, à la violence.  Un tel double standard donne envie de vomir. L'antiracisme de pacotille donne envie de vomir. Etre fort avec les faibles et faibles avec les forts ( les militants de la loi islamique) donne envie de vomir. Vous me donnez, Messieurs, envie de vomir.


Petite leçon d’anti-racisme aux prétendus anti-racistes! Par Elisseievna

Publié le 14 Février 2012

Par Elisseievna

Je vais résumer ma réaction à la fois au procès contre Riposte laique et au reportage télévisé d’Envoyé Spécial, c’est-à-dire aux arguments de ceux qui font des procès d’intention en « haine » aux critiques de l’islam ou les accusent de folie paranoïaque, contestant la réalité de leur engagement laïque ou féministe. Je suis comme Anne Zelensky, féministe, pour les droits des lesbiennes, athée et métèque.
Je dis : vive l’antiracisme, vive le féminisme, vive la liberté de conscience : contre TOUS les racismes, contre TOUS les sexismes, contre TOUTES les persécutions pour croyance ou opinion
Je dis qu’être féministe et antiraciste véritablement, c’est-à-dire défendre véritablement nos droits et devoirs et libertés fondamentaux, c’est pour moi dire  : non au racisme anti-blanc, non à l’exploitation des prostituées par les handicapés, à l’exploitation de « mères porteuses » par les couples « stériles » ou homosexuels, non à la persécution des musulmans non observants ou des non musulmans par des musulmans observants, non aux pressions pour avorter (des bébés handicapés ou malades ou autres), non aux pressions pour ne pas avorter …
Les anti-racistes doivent comprendre que la seule façon d’enrayer à la fois le racisme anti-arabe, la haine anti-musulman, et le jihad pro-califat mondial en cours, est de faire connaître les textes fondamentaux de l’islam et leur véritable contenu : tyrannique, impérialiste, discriminatoire, cruel inhumain et dégradant, car c’est la seule façon :
- de faire comprendre que certains comportements de musulmans observants ne sont pas dus à une prédisposition raciale ou à une mauvaise volonté de leur part, mais à l’idéologie islamique à laquelle ces textes les font croire, cette idéologie qui prône des actes barbares envers les non musulmans et les femmes, 
- de faire prendre conscience à tout le monde, y compris les musulmans de volonté, fussent-ils extrèmement croyants et observants et de ce fait « intégristes », de l’horreur et du danger des principaux préceptes et des conceptions issus de ces textes fondamentaux de l’islam, écrits il y a des siècles, et dont personne aujourd’hui  ne peut être considéré comme « coupable » : c’est tous ensemble que nous devons réfléchir et prendre conscience de cette idéologie aujourd’hui, pour trouver des issues constructives, des solutions « gagnants-gagnants » réalistes. 
Ceux qui osent accuser de racisme les critiques de l’islam font le jeu du racisme, de la haine et de la guerre !
Elisseievna
A lire : « Mères porteuses : extension du domaine de l’aliénation » par René Frydman et Olivier Lyon-Caen 22 novembre 2010  Fondation Terra Nova

Alain Finkielkraut

Identité, islam, immigration .. Saïd Oujibou et Brother Rasheed

De l’amour et du crime, du sexe et des enfants


Dans un long texte intitulé " De l’amour et du crime, du sexe et des enfants ", Marion Sigaut analyse les écrits d'un écrivain racontant ses conquêtes de mineurs, dans les années 70, écrivain qu'elle ne nomme pas. 


Elle a raison de se méfier quand on sait jusqu'où vont les pervers dont la perversion même est l'affection pour la manipulation et la souffrance d'autrui. A leurs victimes, ils jouissent d'ajouter comme proies les défenseurs de leurs victimes. 

En tout cas, ces jouisseurs existent depuis bien plus longtemps que 1968, depuis toujours certainement, et depuis toujours ils sont admirés pour leurs soit disant force de caractère. Michel Onfray l'a montré il y a quelques années à propos de Sade. Pasolini avait fait une fable sur ce genre de conduite " Salo ...".

Aujourd'hui ils se drapent dans la psychanalyse et l'invention pseudo scientifique, de prétendu "syndrome d'aliénation parentale " pour détruire les mères protectrices. Et s'en prennent avec délectation à l'idéologie chrétienne, en la présentant comme le contraire de ce qu'elle est, sous prétexte de l'existence de pervers parmi ses clercs, comme s'il n'existait pas partout des pervers.

Outreau et l'assassinat médiatique du juge Burgaud ont du leur faire un immense plaisir.
 


Outreau : les enfants et le juge écrasés

12 enfants reconnus victimes par la justice, un juge écrasé ... la "parole" des enfants remise en cause depuis ... les pédophiles antimères ont largement gagné.

Cette affaire montre comment les pires coupables peuvent inverser l'issue d'un procès en noyant sous les mensonges et la salissure, les victimes et leurs défenseurs. C'est d'ailleurs leur seule défense, et ils ne reculent devant aucune bassesse.

 Marie Christine Gryson: Outreau la vérité abusée


Audition de maître Leduc-Novi









 La conduite des époux Lavier depuis http://www.leparisien.fr/faits-divers/franck-lavier-acquitte-d-outreau-laisse-libre-apres-sa-garde-a-vue-10-06-2016-5871603.php

L'audience du juge Burgaud n'est plus consultable, http://www.assemblee-nationale.fr/13/commissions/outreau/outreau-burgaud-1.asp
Le Juge Burgaud a été calomnié alors qu'il a fait son travail et protégé des enfants victimes de violences extremes,  et des enfants qui lui disaient que leurs parents les menaçaient de recommencer si ils parlaient au juge ...

Depuis, la "parole" des enfants n'est plus crue :




Marceline Loridan-Ivens, la petite prairie aux bouleaux

Marceline Loridan-Ivens : "L'antisémitisme revient, par vagues"
Marceline Loridan-Ivens : "L'antisémitisme... par Europe1fr Marcelline Ivens : L'islam est profondément antisémite. Anne Sinclair : L'islam radical ? Marcelline Ivens : Non, je ne suis pas d'accord, c'est ancien. Dans le coran. Moi même j'ai été une porteuse de valise. J'ai été arrêtée par un policier qui m'a dit " vous êtes juive ? Vous verrez dans 20, 30 ans, vous réfléchirez d'une autre manière "
Marceline Loridan-Ivens : "Beaucoup d'enfants... par Europe1fr
Marceline Loridan-Ivens : "Il n'y a pas d... par Europe1fr

Indonesia calling — Joris Ivens, 1946

Joris Ivens : Chine : les 400 millions

Interview de l'auteure du livre " la Mosquée Notre Dame de Paris " Елена Петровна Чудинова


   







J'ai demandé à Elena Tchoudinova sa vision sur quelques questions cruciales concernant la Russie.

Elena Tchoudinova,

Vous êtes romancière, russe, et vous êtes connue en France, en tant qu'auteure du roman " la Mosquée notre dame de Paris".
Les Français ont une connaissance faible de la Russie, pouvez vous nous en parler ?


1- Tout d'abord, vous êtes chrétienne. Pouvez dire ce que signifie le christianisme, ce qu'est le christianisme ?

Bien sûr, je suis chrétienne. Le christianisme est le fondement de notre civilisation commune, le fondement de notre culture et de la science. Regardez comment l'humanité vit sans valeurs chrétiennes : sur la famille, la morale, la valeur d'une vie de l'enfant avant la naissance, le refus du mariage entre personnes du même sexe - et bien d'autres sujets, nous pouvons déjà voir les premiers résultats :  pendant la seconde moitié du XXe siècle et le début du peuple XXI siècle les gens ont beaucoup de liberté et de plaisirs, mais ne deviennent pas plus heureux pour autant. Le chrétien vit pour l'amour du devoir et de l'honneur, mais à la fin il est plus heureux que celui qui vit pour lui-même. L'expansion actuelle de l'Islam en Europe est survenue parce que les Européens ne veulent pas défendre leur Eglise et leur foyer. Le christianisme est pour l'Europe une condition de survie. 


2 - Un chrétien peut il être patriote ? Peut il être nationaliste ?

Nous vivons sur la Terre. Chacun a sa propre langue, sa propre nation, les frontières de son État. Tel est notre chemin terrestre, et non céleste. Mais nous devons le suivre jusqu'à ce que nous soyons appelés au ciel, où n’existe aucune nation, aucune frontière.  La vie doit être vécue et nous ne devons pas confondre avec la religion. Moi, par exemple, je suis catholique traditionelle. Si on me dis : « Un russe doit être orthodoxe », je réponds : « La religion n’est pas un marqueur d'identité nationale. La religion est le chemin de l'âme ». Mais tant que je suis vivante, je suis russe - je défendrai la nation russe et la culture russe. 

3- Quel rapport existe pour vous entre critique de l'islam et haine des musulmans ?

La réponse est dans mes principes religieux. « La haine du péché, mais pas du pécheur ». J'ai récemment rencontré un jeune officier, qui est né et a grandi en comme musulman. Il m'a dit que je suis sa « marraine ». Non, je ne l’a pas tenu sur les fonts baptismaux dans le baptistère. Je ne le connaissais même pas. Mais quand il a pris la décision d'accepter le baptême chrétien - il a été grandement influencé par mon livre. J’étais très heureuse de cette conversation. Bien que pour être honnête - il est difficile de ne pas haïr les terroristes. Je ne suis pas une moniale, je suis juste un écrivain. Ici, à Saint-Pétersbourg s’est passé récemment été un grand drame :  un attentat terroriste dans le métro. Qui a tué beaucoup de jeunes. L’artiste Irina Medyanskaya, qui fabriquait des poupées. Ses poupées étaient si belles ... Oui, se garder de la haine est parfois difficile. 

4 - En France, beaucoup de personnes ont peur de la Russie. Beaucoup de gens pensent que :
- Vladimir Poutine a adopté l'idéologie eurasienne de Vladimir Douguine,

Il ne faut pas avoir peur de la Russie, mais de l'expansion de l'Islam. Mais quand j'entends que : «Douguine est l’idéologue de Poutine », je ne sais pas s’il faut rire ou pleurer. En Russie, nous savons que c’est un non-sens. Que ceux qui pensent ainsi regardent les moteurs de recherche : je doute qu'il trouverait ce serait ce qu’une photo commune Douguine et Poutine. Sinon un collage. D'après mes informations - Douguine n'a jamais vu personnellement Poutine. Poutine n’est pas bête au point de se compromettre auprès d’un paria demi-fou. En France, on n’est pas au courant de ce que nous savons de Douguine: ni de son engagement dans l'occultisme nazi du III Reich, ni de ses liens avec l'extrémisme islamique. Il était un sbire dans sa jeunesse de Gaïdar Djemala, une figure noire, le mélange d'un nazisme, d’un communisme et d’un radicalisme islamique. Je crois que Douguine est fou. Malheureusement, ces maniaques ont une grande énergie. Ils occupent dans la société beaucoup d'espace. Mais je vois que cela commence à se remarquer. Son nom apparait moins à la télévision, il a été licencié du canal orthodoxe « Constantinople ». Ceci est très bon.


5 - En France, beaucoup de personnes pensent que :
- Poutine a "militarisé" la Russie, il a mobilisé les jeunes dans des entrainements militaires,
- Poutine a tenté d'annexer la Géorgie et l'Ukraine, et a annexé la Crimée,
- en général, il a une politique impérialiste, et rève d'envahir l'Europe,
- beaucoup de Russes sont prêts à suivre cette politique de conquête, et veulent une troisième guerre mondiale.
Quelle est vraiment la situation en Russie ?


 Le conflit entre la Géorgie et l'Abkhazie est un problème local dans l'espace post-soviétique. On peut discuter du bon droit de la Russie dans ce conflit - mais il est un local.
Quant à la Crimée ... la Crimée n'a jamais été « l'Ukraine. » Les gens ne sont pas à blâmer parce que le Eltsine ivre lors de la désintégration de l'Union soviétique a fait au nouveau pays un tel « cadeau ». Je surveille de près la situation en Crimée. Là- bas, il y a toujours été parlé en russe, là-bas, ils voulaient retourner en Russie. Le lendemain de la proclamation du retour de la Crimée, toutes les poubelles dans les rues de Sébastopol étaient pleines à ras bord de passeports ukrainiens, les gens avec plaisir ont jeté les documents ukrainiens dans la poubelle et la saleté.
Il n’a jamais été parlé la langue ukrainienne sur le territoire du Donbass. Mais Poutine a déjà peur d'aider les habitants de Donbass, qui sont tués par des tirs d'artillerie pour la troisième année. Au Donbass il n’y pas de troupes russes.  Des bénévoles seulement. Alors si Poutine a même peur d'aider le Donbass russe, il est comique de dire qu'il veut envahir l'Europe occidentale!  Comique.
Je vais dire quelques mots au sujet de Poutine : il n’est pas pire ni meilleur que tous les autres présidents d’Europe. Il était « tolérant » en ce qui concerne l'expansion de l'Islam (l'Islam nous vient d'Asie centrale), il affirme toujours que « La Russie est un pays historiquement multiculturel et multireligieux ». Cela n'a aucun sens, mais la tolérance est requise. Beaucoup en Poutine ne me plait pas. Mais ne laissons pas faire un « Hitler » de Poutine comme le crient les libéraux. Je suis une critique sévère de l'islam … et je ne suis pas en prison. À mon avis, Poutine a probablement largement affaibli la Russie plutôt qu'il ne l'a renforcée. Mais cela pourrait faire l'objet d'une autre longue conversation.




1 Прежде всего, вы христианин. Можете ли вы сказать, что это значит, что христианство ?

Конечно, я христианка. Христианство – фундамент нашей общей цивилизации, основание нашей культуры, науки. Наблюдая, как живет человечество без христианских ценностей, какими являются семья, мораль, ценность жизни ребенка до рождения, отрицание однополых браков – и еще многое иное, мы уже можем видеть первые итоги: за вторую половину ХХ века и начало века XXI люди получили много свободы и удовольствий, но не стали от этого счастливее. Христианин живет ради долга и чести, но в итоге он – более счастлив чем тот, кто живет ради себя. Нынешняя экспансия ислама в Европу – она возникла и потому, что европеец не хочет защищать свой храм и свой очаг. Христианство для Европы – условие выживания.

2  христианина может быть патриотами? Может ли быть националистом?

Мы живем на Земле. У каждого есть свой язык, своя нация, границы своего государства. Это – земной наш путь, не небесный. Но мы должны его пройти, пока нас не зовут на Небеса, где нет ни наций, ни границ. Земной жизнью надо жить – но не перепутать ее с религией. Я, к примеру, католичка-традиционалистка. Если мне говорят «русский должен быть православным», я отвечаю «Религия – не маркер национальной идентичности. Религия – это путь души». Но пока я жива я русская – я буду защищать русскую нацию и русскую культуру.

3- какие отношения существуют для вас между критикой ислама и ненависти мусульман?

Ответ – в моих религиозных принципах. «Ненавидеть грех, а не грешника». Недавно я встретилась с молодым офицером, который был рожден и воспитан мусульманином. Он сказал мне, что я – его «крестная мать». Нет, я не стояла у купели в баптистерии. Я даже не была с ним знакома. Но когда он принимал решение принять христианское крещение – на него большое влияние оказала моя книга. Я была очень счастлива от разговора с ним. Хотя скажу честно – трудно не ненавидеть террористов. Я не монахиня, я всего лишь писатель. У нас в Санкт-Петербурге недавно было большое горе: террористический акт в метрополитене. Погибло много молодежи. Погибла художница Ирина Медянская, которая делала кукол. Ее куклы были так красивы… Да, удержать себя от ненависти иногда трудно.

4 - Во Франции, многие люди боятся России. Многие люди думают, что: - Владимир Дугин принял евразийскую идеологию Александр Дугин,

Надо бояться не России, а экспансии ислама. Но когда я слышу, что «Дугин – идеолог Путина» я не знаю, смеяться мне или плакать. В России мы знаем, что это глупость. Пусть каждый, кто так думает, посмотрит поисковики: я сомневаюсь, что он найдет хоть одну совместную фотографию Дугина и Путина. Если это не коллаж. По моим сведениям – Дугин ни разу не видел Путина лично. Путин не так глуп, чтобы компрометировать себя связью с полусумасшедшим маргиналом. Во Франции не знают о Дугине того, что знаем мы: ни его приверженности нацистскому оккультизму III Рейха, ни его связях с исламским экстремизмом. Он был с юности миньоном Гейдара Джемаля, черной фигуры, смешивающей в себе нацизм, коммунизм и исламский радикализм. Я считаю, что Дугин безумен. К сожалению, у таких маньяков – огромная энергия. Они занимают в обществе много места. Но я вижу. Что это начинают замечать. Его уже меньше зовут на телевидение, его уволили с православного канала «Царьград». Это очень хорошо.
 
5 - Во Франции, Многие люди думают, что:
- Путин «военизированная» Россия,
- мобилизовал молодежь в военной подготовке,
- Путин попытался аннексировать Грузию и Украину, и присоединил Крым,
- в общем, имеет империалистическую политику, и мечтают, чтобы вторгнуться в Европу,
- многие россияне готовы следовать этой политике завоевания, и хотят третью мировую войну.
Что на самом деле ситуация в России ?


Конфликт Грузии и Абхазии – локальная ситуация на постсоветском пространстве. Можно спорить о том, правильную ли сторону Россия взяла в этом конфликте – но он локальный. Что же касается Крыма… Крым никогда не был «Украиной». Люди не виноваты, что пьяный Ельцин при распаде СССР сделал этой новой стране такой «подарок». Я внимательнейшим образом следила за ситуацией в Крыму. Там всегда говорили по-русски, там хотели вернуться в Россию. На другой день после провозглашения возвращения Крыма все мусорные ящики – ордюры – на улицах Севастополя были доверху набиты украинскими паспортами: люди с наслаждением швыряли украинские документы в мусор и грязь. Никогда не был территорией украинского языка и Донбасс. Но Путин уже боится помочь людям Донбасса, которые гибнут под артилерийским огнем уже третий год. На Донбассе нет российских войск. Только добровольцы. Но если Путин боится даже помочь русским Донбасса – смешно говорить, что он мечтает вторгнуться в Западную Европу! Смешно.

Скажу два слова о Путине: он не хуже и не лучше всех остальных президентов Европы. Он «толерантен» по отношению к экспансии ислама (к нам ислам идет из средней Азии), он все время демонстрирует, что «Росссия – исторически мультикультурная и мультирелигиозная страна». Это чушь, но Толерантность этого требует. Мне многое в Путине не нравится. Но не будем же делать из Путина «Гитлера», как кричат либералы. Я жестко критикую ислам – но я же не в тюрьме. На мой взгляд Путин скорее во многом ослабил Россию, чем усилил. Но это – предмет отдельного длинного разговора.    


Он дракон

Oh weh (Ouwe) - Walther von der Vogelweide



Vieil et doux allemand, alsacien, yiddich ...


IVG avortement : intégrité du corps et valeur d'un être humain ... questions ...




Il est souvent impossible aux hommes de concevoir ce qu'est une grossesse. Les propos de Pierre Bergé parlant d'un travail comme un autre illustre à la caricature cette impensabilité de la grossesse.

Rien ne peut obliger une femme à être une mère si elle ne le veut, ne le peut pas. Les législations répressives n'aboutissent qu'à fabriquer des enfants nés dans un corps traumatisés, donc nés traumatisés.

" A supposer que tu vives, tu n'es rien sans ta captive " ... Rien ne peut sortir de cette impossibilité là. Sauf le miracle d'un nouvel accord des êtres. Que la loi ne peut forcer à survenir, surement pas la loi.

Depuis que le droit existe, les hommes en tant que groupe ont tenté et réussi souvent à interdire aux femmes de disposer de leur propre corps, à les punir pour avoir refusé qu'il soit utilisé contre leur gré, à les punir pour en avoir usé, elles, comme il était bon pour elles.

La répression contre les femmes refusant de leur servir d'esclave sexuelle ou de "mère porteuse" a été souvent des plus féroces.

Elle menace de s'abattre à nouveau par la remise en cause des "droits à l'avortement et à la contraception".

Le risque est grand aujourd'hui d'une nouvelle répression accrue contre les femmes qui tentent d'arrêter leur propre grossesse, et contre les personnes qui les aident à le tenter.

Mais la répression et la mainmise sur le corps féminin joue aussi d'une manière bien plus subtile et fort pernicieuse.

Pour faire accepter d'être un gadget sexuel, de n'être que cela, ou de nier toute autre dimension que celle d'être jouisseur, un discours masculin pervers force les femmes à nier leurs propres sentiments, et à accepter successivement d'être des gadgets sexuels bien au delà de leur propre envie, puis des objets charcutés, et des lieux de mort, et à tenir un discours des plus limites et dangereux sur les êtres humains.

Discours limite et dangereux car si un être humain n'est considéré comme "existant" et n'aurait le droit de continuer à vivre que si un autre le désire, alors ...

Ce discours du " parce que je le vaux bien ", qui autorise les violences les pires, contre ceux qui vaudraient donc moins, qui n'existeraient pas vraiment ...

La chanson d'Anne Sylvestre est terrible  ...




L'IVG n'est pas un choix entre être enceinte et ne pas l'être. Mais entre être enceinte et ne PLUS l'être.  L'avortement n'est pas le choix de ne pas avoir d'enfant, mais de ne PLUS avoir d'enfant.

La vie humaine est là dès qu'il y a conception, quelques dizaines de minutes après une relation sexuelle. Le double canal des cellules cardiaques bat dès le 20 ème jour.








Le choix réel n'existe qu'avant la conception. Les femmes doivent avoir le droit de choisir de concevoir ou pas. Après, si elles ne voulaient pas être mères, toutes les décisions sont terribles.

Au sens usuel des mots, et non au sens juridique, l'avortement est un meurtre :

il est terrible et aberrant de le réprimer pénalement sauf cas particulier,  il est terrible de vouloir à tout prix rappeler cette idée à des femmes qui sont prises au dépourvu par une grossesse inattendue, mais aussi il est terrible de le nier et d'interdire aux femmes qui le sentent d'écouter leurs propres sentiments.

Le mensonge commence lorsque l'on dit que la science aurait permis de déconnecter sexualité et reproduction. Dire ce mensonge à des adolescents, l'assortir du chantage à la normalité en présentant la "vie sexuelle" comme un devoir d'être "normal", est criminel.

Tout ce que la science a permis est de réduire la probabilité de concevoir ou de rester enceinte lorsque l'on vit une relation sexuelle. Ni plus ni moins.

Les adolescents doivent savoir que quelques dizaines de minutes après un rapport sexuel, un être humain peut commencer à exister, et alors seule la mise à mort délibérée d'un être humain peut empêcher qu'un enfant naisse. Ils doivent savoir que tel est le choix. Et qu'ils ont le choix de prendre ou pas le risque de se trouver dans cette situation.

Les adolescents doivent savoir qu'il est parfaitement "normal", de ne pas vouloir prendre le risque d'être devant un tel "choix".

Les hommes ne sont pas violables. Ils ont le choix de risquer de concevoir, ou de ne pas le risquer. Leur droit s'arrête aussi à celui d'avoir ou pas une relation sexuelle.

S'ils décident de prendre le risquer de concevoir, alors ils doivent en assumer toutes les conséquences, toutes leurs responsabilités envers l'enfant et la femme, et accepter les décisions qui n'appartiennent et ne peuvent appartenir qu'aux femmes, non pas parce qu'elles seraient meilleures philosophes, mais parce qu'elles sont dans la situation physique de mères.

A voir : "Tabu Abtreibung Warum länger schweigen"
https://youtu.be/EMcWU_1JkeE



Quand des féministes historiques se foutent tranquillement de la gueule des juges


Il y a des manières de parler de la réalité qui créent une impression fausse et permettent de falsifier la compréhension de la réalité sans mentir littéralement ...
Certaines sont très habiles dans cet art.
Certaines autres sont abusées et manipulées, afin de tenir de tels propos.
L'art de se moquer du monde ...

https://laconnectrice.wordpress.com/2017/05/24/anonymat-denonciation-et-securite/

Sarah Lucie Halimi, assassinée après 50mn de tabassage : silence des médias


Paris 4 avril 2017

Une femme juive assassinée par son voisin musulman qui depuis des années la traitait de sale juive, entré chez elle la nuit par le balcon des voisins, tabassée pendant 50 mn, pendant que la police présente au bas de l'immeuble attendait des renforts, pendant que l'assassin la traitait de Sheitan, satan, puis la poussait par la fenêtre ...
20 fractures constatera le médecin légiste ...

La peur folle, la haine, le déchainement des coups, la volonté de faire souffrir avant de tuer, qui ont animé son assassin, sont exactement le résultat de la lecture ou de la connaissance des textes de l'islam contre les juifs, des vociférations du coran contre les juifs, et de la voix des commentateurs musulmans les plus reconnus à travers les siècles.

L'assassin n'était pas fou, il a seulement été rempli de cette haine de Mahomet contre les juifs.

Une marche blanche dans son quartier réunit un millier de personnes, juives, aucun média n'était présent.

Les juifs qui nient l'antisémitisme rabique des textes de l'islam peuvent toujours espérer passer à travers les gouttes, espérer que la violence tombera sur d'autres juifs qu'eux. Ils sont lâches. Ils portent la culpabilité envers les victimes et même envers les assassins. Quant à ceux qui s'attaquent aux dénonciateurs de l'antisémitisme des textes de l'islam, ils sont complices par là des assassins.

Les délateurs et délatrices qui osent nier le danger de stigmatiser, des stigamtiser au sens propre, de montrer du doigt aux assassins du public, des juifs critiques de l'islam n'ont vraiment honte de rien et se fichent du monde.

http://islamisation.fr/2017/05/20/sarah-alimi-tuee-par-un-islamiste-en-avril-a-paris-fin-de-lomerta-journalistique/

Quant à ceux et celles qui me reprochent de demander à Bd Voltaire de publier mes articles, je rappelle que le SEUL article paru sur l'assassinat de Sarah Halimi en dehors de la presse juive et indiquant les circonstances réelles connues à ce moment de la mort de cette femme, était le mien ... accepté par Bd Voltaire  :  http://www.bvoltaire.fr/sarah-lucie-halimi-medecin-juive-assassinee-voisin-musulman/

Car comme l'explique Michel Onfray, le reste de la presse ne veut pas parler de certains évènements et de certaines de leurs caractéristiques.

L'islam a une doctrine similaire à celle du nazisme, compte tenu des connaissances de l'époque, il est aussi raciste que le nazisme, et il prône comme lui l'éradication de la race mauvaise par excellence selon lui : les juifs.

Je suis de plus en plus convaincue que le sort en effet très dur des populations qui s'appellent palestiniennes aujourd'hui, soit les habitants musulmans ou chrétiens de l'ancien Etat antique, royaume d'Israel, est du à la volonté délibérément de se servir d'elles comme chair à canon pour le jihad afin de les exterminer elles aussi, parce qu'elles descendent en partie des hébreux, des juifs, c'est à dire de la menace par excellence dans l'esprit tordu du voleur de bible qu'était Mahomet.



Michel Onfray : Sarah Halimi a été tuée deux fois par LePoint

La haine de Mahomet pour les Juifs, antisémitisme de gauche ... et censure d'ARTE !

La haine de Mahomet pour les Juifs Ibn Hichâm



Antisemitismus in Europa

Elus et exclus - la haine des Juifs en Europe 
Un film de : Joachim Schroeder - Sophie Hafner & Mathias


https://youtu.be/oRVxLVUgxdA

La direction de la chaîne culturelle franco-allemande passe à la trappe un documentaire sur l’antisémitisme en Europe. Motif : on y met trop en lumière la haine antijuive qui progresse dans la sphère arabo-musulmane et dans une certaine gauche obsédée par l’antisionisme.














Suite ici : 

http://www.bild.de/wa/ll/bild-de/unangemeldet-42925516.bild.html

caroline Fourest se f .... de la gueule du monde en général


A l’origine de la haine folle de Caroline Fourest contre moi …

Visiblement, Caroline Fourest me hait et me harcèle depuis des années. Le dernier épisode est sa plainte délirante contre moi pour … un texte où je ne cite personne.  Si j’avais voulu parler d’elle au public, je l’aurais fait franchement, mais malheur, horreur, Caroline n’est pas le centre du monde, en tout cas pas de mes pensées… Sauf dans son délire haineux.

D’où vient, s’il faut une raison à la haine chez certaines personnes, cette haine, haine dont je n’ai d’ailleurs pas le monopole, comme le montre le tout récent numéro de la Revue du Crieur. https://www.revueducrieur.fr/

J’avais une « professeur » virtuelle d’islam, Anne-Marie Delcambre, qui est devenue ensuite une amie.
Anne-Marie Delcambre est née en 1943, docteur en études islamiques1, docteur d’Etat en droit, agrégée d’arabe classique,
Anne-Marie Delcambre a été professeur d'arabe au lycée Louis-le-Grand, auteure entre autres des ouvrages suivants :
Méthode d'arabe Linguaphone, Linguaphone Institute, 1979
Mahomet, la parole d'Allah, Gallimard, coll. « Découvertes », 1987
Mahomet, Desclée de Brouwer, 1999.
L'Islam, La Découverte, 200119.
Enquêtes sur l'islam : En hommage à Antoine Moussali, collectif, Desclée de Brouwer, 2004
La schizophrénie de l'islam, Desclée de Brouwer, 200620.
Soufi ou mufti? : Quel avenir pour l'islam?, Desclée de Brouwer, 2007. Préfacé par Daniel Pipes15.
L'Islam des interdits, Desclée de Brouwer, 200821.
A participé à la rédaction d'articles dans l’Encyclopædia of Islam3.

Elle est aussi co-auteure avec Pierre-André Taguieff d’un livre contre le racisme ( « Face au racisme , les moyens d’agir »  Editions la Découverte 1991 chapitre 12).


https://www.youtube.com/watch?v=RX6vOYTvIp0  (Emission « Apostrophes » 1991)

Voici quelques propos de Anne-Marie Delcambre en défense des juifs :

Sur le site Libertyvox :
Et l’amour des Juifs (?) transparaît clairement dans cette même sourate 5, verset 64/ou 69: «Et les Juifs disent: «La main d’Allah est fermée». Que leurs propres mains soient fermées et maudits soient-ils pour l’avoir dit. Au contraire, ses deux mains sont largement ouvertes. Il distribue ses dons comme il veut. Et certes, ce qui a été descendu vers toi de la part de ton Seigneur va faire beaucoup croître parmi eux la rébellion et la mécréance. NOUS AVONS JETE PARMI EUX L’INIMITIE ET LA HAINE JUSQU’AU JOUR DE LA RESURRECTION. TOUTES LES FOIS QU’ILS ALLUMENT UN FEU POUR LA GUERRE, ALLAH L’ETEINT. ET ILS S’EFFORCENT DE SEMER LE DESORDRE SUR LA TERRE ALORS QU’ALLAH N’AIME PAS LES SEMEURS DE DESORDRE». 
Loin d’être abrogé ce verset a été cité, mais habilement tronqué, pour appuyer une fatwa de l’UOIF, destinée aux musulmans, lors des émeutes des banlieues. D’ailleurs la sourate 5, la table servie, est la dernière révélée dans l’ordre de la révélation. Comme les versets de la sourate 9, ses versets ne sont pas abrogés. Or, c’est le contraire qu’on veut nous faire croire, dans le plus total mépris de toute la littérature traditionnelle musulmane (depuis le commentaire de Tabari au 9ème siècle jusqu’à celui de Sayyid Qutb, le maître à penser du mouvement des Frères musulmans, pendu sur l’ordre de Nasser, en 1966. Les commentaires sont extrêmement répétitifs et ne vont jamais dans le sens d’un adoucissement). "
Anne Marie Delcambre " L'Islam n'a pas deux visages " 25/6/2006

https://www.youtube.com/watch?v=B19bpNEhn5Y
  (Lors des assises de décembre 2010)
 :

" Il y a pour la communauté juive un danger immense contre lequel je me bats depuis 5 ans. Surtout çà cause du problème d’ Israel. Les gens qui combattent contre les israeliens ne sont pas des gens du XXième siècle : ce sont des gens qui se rappellent qu’il a été dit  « qu’au jour du jugement dernier les juifs se cacheront derrière une pierre, derrière un arbres, et que les pierres elles mêmes diront :  «  il y  a un juif derrière : tue le ! ». Alors comment laisser … il y a non assistance à un peuple en danger ! Alors je dirai : l’islam n’est pas ce que l’on vous dit, l’islam est dangereux parce que dans l’islam il n’y a pas d’égalité, pas de liberté, pas de fraternité, pas de possibilité de s’en sortir. »


Et je rappelle, à la mémoire d’Anne-Marie Delcambre, qu’elle m’a confié dans ses dernières années, refuser désormais d’ajouter des propos sur l’islam après tous ses livres, car ceux-ci avaient été repris de manière déformée, pour servir contre les musulmans, ce qu’elle ne voulait en aucun cas. Anne-Marie Delcambre s’est toujours battue, malgré les risques et les représailles physiques effectives qu’elle a subi et dont elle n’a pas pu parler, contre tous les racismes et toutes les haines envers des personnes.

En 2006, elle écrivait sur le site créé par un juif américain :
17/10/2006 : « Caroline Fourest.  Un fil mérite d’être ouvert pour mettre en garde contre les écrits d’une personne dont les connaissances en islam sont inexistantes. J’étais morte de honte, hier soir, que cette jeune femme puisse dire autant de bêtises en un minimum de temps. Je pensais au jugement des musulmans, concernant ses propos. C’est une honte que quelqu’un sans connaissance de la matière puisse se poser en spécialiste, alors qu’on ignore des gens comme les époux Urvoy qui sont des puits de science. …
[ citant un texte où Xavier Ternisien reprochait à Caroline Fourest des accusations fausses selon lui ] Franchement je ne croyais pas avant ce que disaient les « ennemis » de Caroline Fourest, mais ce que je puis dire, après l’avoir écoutée hier soir, c’est qu’elle dit n’importe quoi et que c’est extrêmement grave. …
Quand on attaque la réputation des gens, il faut avoir de solides connaissances. Caroline Fourest parle de ce qu’elle ne connait pas bien. Je le répète, hier soir son exposé sur l’islam n’était pas juste. Alors les féministes comme cela, moi je m’en passerais bien. Heureusement qu’il y a notre chère Elisseievna, féministologue distinguée, pour rattraper cela dans mon esprit. Mais je suis ultra choquée. »

Comme j’intervenais sur le forum pour défendre un peu Caroline, Anne Marie Delcambre répondait : « Ah moi elisseievna, je suis effondrée, car c’est impossible d’avoir étudié cinq ans les textes et de dire ce qu’elle a dit. Mais elle n’a jamais ouvert un coran ? Qu’a-t-elle lu ? Les livres de Malek Chebel ou quelqu’un de ce genre ! Ce n’est pas possible autrement. Et ce qui m’étonnera toujours c’est l’indulgence de ces journalistes … féministes pour l’islam ! Seulement on la croit !! »
«  elisseievna et les autres en savent un milliard de fois plus que .. Caroline Fourest .. Si EN CINQ ANS elle a retenu que l’islam n’était pas violent, elle aurait mieux fait de dormir ou de s’occuper de la migration des autruches. »



J’ai alors pris la défense de Caroline en disant notamment le 31/10/2006 : «  ... Il n’est pas question de ce livre là, mais d’un autre parmi les nombreux qu’elle et Fiammetta Venner a écrit, et de la thèse du distingo islam/islamisme, qu’elle défend depuis dans ses interventions.  .. Je trouve les critiques de Anne Marie Delcambre justifiées, mais cela n’empêche pas d’estimer la démarche de Caroline Fourest très courageuse. « Critiquer » ce n’est pas attaquer. Cette thèse de distinguer islam/islamisme n’est qu’un aspect du débat, sur le reste : la défense de la laïcité, des droits des femmes, de nos libertés … elle dit des choses très justes. »

Puis j’ai tenté de réconcilier Anne-Marie Delcambre et Caroline. J’ai appelé Anne-Marie Delcambre pour lui demander si elle acceptait d’aider Caroline à apprendre l’islam, je leur ai écrit à toutes deux en ce sens aussi. Anne-Marie Delcambre m’a dit : «  J’accepte bien sur, mais vous verrez que Caroline Fourest n’acceptera pas ». J’ai téléphoné à Caroline, qui m’a presque raccroché à la figure. 

Quelques mois après, elle publiait dans sa revue un article honteux contre Anne-Marie Delcambre.

Anne-Marie Delcambre avait répliqué sur Libertyvox, dans l’article « Salir une islamologue » le 12 /6/2007 en disant entre autres :  «  Il est pour moi hors de doute que Madame Brancher a voulu faire plaisir à tous ceux qui rêvaient de me voir discréditée… C’est d’autant plus drôle que Madame Caroline Brancher a rédigé un article pour défendre Redeker, intitulé «Salir un philosophe». Elle s’insurge contre une certaine gauche qui n’a pas hésité à traîner Redeker dans la boue.
Je me suis amusée à remplacer le nom de Redeker par le mien et j’ai imaginé que Madame Caroline Brancher écrivait un article pour me défendre, intitulé «Salir une islamologue». Seulement, pour les propos concernant Rachida Dati, Madame Caroline Brancher a confondu allègrement, ce que dénonce brillamment la féministe antitotalitaire, Elisseievna, à savoir islam et musulman... Mais, de toute façon, dans son esprit, j’étais condamnée d’avance. Pour ce genre de journalistes, n’être pas de gauche est un vice rédhibitoire 
».      http://www.libertyvox.com/article.php?id=255

En lisant cela, Caroline s’est étouffée. Zéro plus que pointé pour elle. Bon point répété pour moi.

suite de l'article ci dessous ...

http://elisseievna.blogspot.fr/2017/03/la-haine-folle-de-caroline-fourest.html





Dans la Revue Charles n°1 Marc Endeweld du 7 mars 2012 

Pierre-André Taguieff explique, parlant de Caroline Fourest : «  Le seul problème, c’est qu’elle ne connait pas grand-chose à l’islam. Ses analyses sont à l’évidence de seconde main. Elle cite beaucoup mais d’une manière ambigue. Elle peut s’inspirer très largement de livres déjà publiés, mais ses références sont presque toujours révérencieuses ou polémiques. Des islamologues qui ne sont pas forcément mes amis ont reconnu les limites de son discours ainsi que ses erreurs factuelles. » 



Et Marc Endeweld déclare que certaines des personnes qu'il a interviewées au sujet de Caroline : «  Certains d’entre eux nous ont même confié – off the record bien sûr – la craindre. Car « Madame Caroline Fourest » comme la nomme, au détour d’une phrase, la féministe Liliane Kandel, s’est faite une place de choix dans l’univers politico-médiatique. Dans notre République gérontocratique, sa jeunesse est écoutée. Son avis importe, et pèse désormais. »

Un bon carnet d'adresse, l'oreille de Valls et de Hollande, selon " La Revue du Crieur" de février 2017 : voilà qui aide bien sûr à attaquer les autres ... ou plutôt, c'est la capacité d'attaquer les autres qui est justement ce que Caroline Fourest peut d'une certaine façon "vendre" à ses amis politiques : Riposte Laique vous embête ? Fiez vous à moi, je sais comment les démolir.  " Elle n'est pas dans le débat, elle est dans la pression" comme dit Caroline de Haas citée dans cette revue.

Encore une fois, je suis loin d'être la seule cible : ainsi on peut lire dans la revue Charles : 

"Ancien jounaliste de Témoignage chrétien, Stéphane Lavignotte, aujourd’hui pasteur à Paris : «  ce qui est effrayant chez elle c’est que son courage contre l’extrême droite s’est retourné contre l’extrême gauche. Toute son énergie s’est retournée contre son propre camp »."



Suite des articles suivants : http://elisseievna.blogspot.fr/2017/03/la-haine-folle-de-caroline-fourest-2.html  la haine folle contre moi, pourquoi


Ainsi donc Caroline Fourest se plaint de ce que je parle de collaboration avec les militants pro-charia. Bouh, je serais coupable d'avoir voulu l'insulter ... alors que je ne nomme ni ne désigne personne de reconnaissable par le public. Caroline m'accuse. Alors que la seule victime c'est moi et la seule agresseuse, c'est elle. Nième manipulation des faits par Caroline ... Mais ce ne serait pas le plus dégoutant. Non, le plus dégoutant concerne le sujet de la délation. 


autre exemple de sa manipulation de l'histoire à des fins de propagande, Caroline publiait dans sa revue ce texte :
  

Heureusement que la loi sur le délit d'entrave numérique ne s'applique pas dans tous les domaines à toutes les " diffusion ou transmission d’allégations ou d’indications de nature à induire intentionnellement en erreur, dans un but dissuasif, sur ...en exerçant des pressions morales et psychologiques, des menaces ou tout acte d’intimidation à l’encontre des personnes cherchant à s’informer sur ..." 
par exemple dans le but de dissuader d'utiliser un terme, d'organiser son "bannissement symbolique" ou de salir ses utilisateurs.
Car oui le mot "islamophobie a une histoire, qui date de l'époque coloniale, quand déjà, il s'agissait d'oublier le contenu de l'islam pour imposer une colonisation sans évangélisation. ( ex : Alain Quellien, La politique musulmane dans l’Afrique occidentale française, Paris, Émile Larose, 1910, p. 133. :  « L’islamophobie – Il y a toujours eu, et il y a encore, un préjugé contre l’Islam répandu chez les peuples de civilisation occidentale et chrétienne. Pour d’aucuns, le musulman est l’ennemi naturel et irréconciliable du chrétien et de l’Européen, l’islamisme est la négation de la civilisation, et la barbarie, la mauvaise foi et la cruauté sont tout ce qu’on peut attendre de mieux des mohamétans.»

Mais le plus abject est ceci :
Caroline devrait m'approuver et condamner les délateurs au lieu de cela, elle me dénonce à la Justice pour avoir critiqué dans un texte de 2015 où je ne citais aucun nom mais seulement des types de conduites de collaboration objective ou volontaire avec les militants de l'islam, dont la délation :
elle devrait me soutenir puisqu'elle sait parfaitement le danger mortel de signer des textes critiques de l'islam ...
la preuve : elle explique elle-même ce danger mortel et la réalité du caractère mortel dans ce texte de 2005 sur Ayaan Hirsi Ali ...
Sa plainte contre moi est une abjection, produit de sa haine folle contre moi.

[ c'est moi qui souligne en rouge ]

Extraits de : 

Ayaan Hirsi Ali, l'insoumise (par Caroline Fourest)

(portrait paru dans Charlie Hebdo et ProChoix en 2005)
La députée hollandaise d'origine somalienne, Ayaan Hirsi Ali, vit sous protection policière depuis qu'elle a osé se proclamer athée et critiquer l'archaïsme de la religion musulmane. Les meurtriers de Théo Van Gogh veulent la tuer pour son film « Soumission ». Elle se réaffirme « Insoumise » dans un livre qui vient de paraître en français*. Caroline Fourest l'a rencontrée.
La première que j'ai rencontré Ayaan, nous devions intervenir ensemble à un colloque sur les victimes de l'islamisme à Genève. Elle a parlé en premier et elle m'a demandé : « As-tu reçu des menaces pour ton livre sur Tariq Ramadan ? ». La scène avait quelque chose d'assez surréaliste. Car de tous les participants à ce colloque — une Iranienne torturée sous les mollahs, un ancien esclave chrétien soudanais, moi et d'autres — Ayaan Hirsi Ali était de loin la plus menacée d'entre nous... Nous nous sommes revues à Paris pour son livre, Insoumise. Jamais titre n'a trouvé meilleure ambassadrice. Pas seulement parce qu'Ayaan est une femme magnifique, mais parce qu'elle incarne mieux que personne la résistance à l'intégrisme.

« Le multiculturalisme est un système raciste »
Moins d'une semaine plus tard, son histoire la rattrape et la percute en même temps que les Twin Towers. Horrifiée par les crimes commis une fois de plus au nom de l'islam, elle intervient dans le débat public. Elle se proclame « athée » et dénonce l'« archaïsme » de la religion au nom de laquelle on a toujours voulu la dresser. Les menaces fusent de partout, de son clan, de la communauté musulmane qui ne lui pardonne pas cette « trahison ». Depuis Londres, son père lui reproche de « souiller » l'islam. On craint pour sa vie. Elle est désormais placée sous haute surveillance et ne peut plus se déplacer sans ses gardes du corps, fournis par l'etat Hollandais. Mais ce n'est pas le pire. Son droit à l'inventaire n'est pas seulement refusé par les fanatiques. Les relativistes, pleins de bonnes intentions paternalistes à l'égard des minorités, se disent gênés. Surtout au sein de son parti. « Au début, ils étaient contents que je parle. Mais ils ne voulaient pas que je critique l'islam en tant que religion. Ils mettaient tout sur le compte de la pauvreté ou de la colonisation. Mais j'ai grandi avec l'islam, j'ai appris le monde à travers ses yeux. C'est au nom de cette religion qu'on m'a appris à haïr les non musulmans : les Juifs, les homosexuels, les athées... »
Rien ne l'agace plus que cette façon de tuer l'esprit critique envers la religion au nom du respect quasi folklorique des cultures : « L'enfer est pavé de bonnes intentions... » Elle s'explique : « Le multiculturalisme aujourd'hui signifie réguler les gens en fonction de leur communauté, de leur religion et de leur culture. Très bien. Mais que fait-on des individus ? Les gays, les femmes, les enfants ? Ceux qui ne veulent pas suivre les lois de la communauté ? Ce système est un cauchemar pour les femmes comme moi qui se sont enfuis de pays où le système les subordonne aux hommes et qui viennent dans cette société pour être égales. Soudainement, les multicuturalistes vous rappellent à l'ordre et vous disent non pas vous ! Vous, vous devez rester avec votre communauté et écoutez votre père, votre frère, votre mari. On ne vous aidera pas... C'est ça l'égalité ? Quand on y réfléchit, le multiculturalisme est un système purement raciste ».
Depuis janvier 2003, date de son entrée au Parlement, elle se bat pour faire voter des amendements contre les mutilations sexuelles et les mariages forcés. Inlassablement. Elle désespère du parti travailliste Hollandais. En tant que défenseur du système multiculturel, donc communautaire, la gauche dépend du vote musulman : une communauté d'un million de votants dont beaucoup votent sur consignes pour le parti travailliste... Privée de sa liberté de parole à gauche, elle a donc choisi de continuer à se battre depuis le parti libéral, centre droit mais plus soucieux des libertés individuelles : « le parti auquel j'appartiens désormais ne raisonne pas en termes de communautés mais d'individus et pour moi c'est une question centrale ». Et pourtant, même là, on lui demande mettre en sourdine ses griefs contre l'islam. L'avant-propos de son livre, par exemple, celui où elle raconte avoir été élevée dans la haine des non musulmans au nom de la religion ne figure que dans les versions hors Hollande. Trop subversif.
Le meutre de Van Gogh
En assassinant Théo Van Gogh, les islamistes ont commis une grave erreur : on commence enfin à l'écouter. Le meurtre de Van Gogh ou la désillusion multiculturaliste Elle a fait la connaissance du réalisateur maudit en 2003, par le biais de journalistes qui voulaient faire un film sur elle. Quelque temps plus tard, Van Gogh s'est vu refusé d'animer un débat au dernier moment sur pression d'un islamiste belge venu l'intimider avec son clan. Une humiliation publique, à laquelle ont pris part plusieurs élus socialistes, et qu'il n'a pas supporté. « Il était mortifié, il n'arrêtait pas de m'appeler ». À peine rentrée de New-York, la députée tente de le calmer : « Pourquoi es-tu si en colère ? Tu es réalisateur, non ? Fait un film là-dessus au lieu de te mettre en colère ? » Le réalisateur accepte... à condition qu'elle lui écrive le script.
Ce sera Soumission, un texte qu'ayaan Hirsi Ali a écrit à l'origine pour une pièce de théâtre. Quatre femmes victimes de la religion, du voile, du viol et des châtiments corporels, avec pour seule consolation des versets du Coran tatoués sur leurs corps. Une pièce hantée par son histoire mais aussi par les récits qu'ayan devait traduire du temps où elle faisait l'interprète pour les réfugiés, de 1995 à 2001. Comme ce jour où elle a dû apprendre à une femme que son mari lui avait transmis le Sida. Son mari, qui la trompait avec des prostituées, n'arrêtait pas de répéter : « C'est impossible. Je suis musulman ». Van Gogh veut porter ce texte à l'écran, mais Ayaan le met en garde : « C'est dangereux ». Elle ne veut pas avoir sur la conscience la mort d'actrices que les islamistes pourraient reconnaître. Le réalisateur lui propose de filmer de façon à garantir leur anonymat et donc leur sécurité. Et eux ? Elle-même accepte de mettre son nom, mais elle prévient de nouveau Van Gogh : « tu es fou de signer. C'est dangereux. Tu as des enfants. Tu ne peux pas faire ça. » Il ne veut rien entendre : « Si je fais un film en Hollande en 2004 sur lequel je ne peux pas mettre mon nom sans mourir, cela veut dire que nous vivons en pleine barbarie »...
Théo Van Gogh est mort le 2 novembre 2004, assassiné d'un coup de couteau en pleine rue par un militant appartenant à un réseau islamiste.Sous le couteau, un papier rappelait la menace de mort à l'encontre de Hirsi Ali, obligée de partir de cacher dans une base militaire. Elle et Van Gogh avaient tenté d'imaginer d'où viendrait la menace : « Quand cela va-t-il arriver ? Comment ? Est-ce que ce sera avec un couteau ou avec une bombe ? Est-ce que ce sera un homme ou une femme ? » Cette question a trouvé une réponse. Reste à savoir où va maintenant le modèle néerlandais, passablement ébranlé ? « Nous avons des francophiles qui veulent suivre l'exemple français, à l'image de la loi sur les signes religieux. Et nous avons des anglophiles qui veulent rester au modèle communautaire ». Ayaan Hirsi Ali, qui a appris les langues comme autant de passeport vers la liberté, va peut-être se mettre au Français : « Je ne sais dire qu'un seul mot en Français, mais c'est mon mot préféré... Laïcité ».
Caroline Fourest
  • chez Robert Laffont
mercredi 25 mai 2005


deux textes signés Caroline Fourest : cherchez l'erreur ...
Suite de la partie 3 : http://elisseievna.blogspot.fr/2017/03/la-haine-folle-de-caroline-fourest_13.html



La haine folle de Caroline envers moi, se manifeste au combien envers d'autres, et fait exploser ses repères mentaux, ses "convictions profondes" ne sont manifestement pas les mêmes, selon qu'elle contient ou pas sa "rage" envers les personnes. 
De quoi est faite au juste cette "rage" ? Surtout d'"enrager" de ne pouvoir réfuter les arguments  d'autrui dans un vrai débat, comme le montre le "zéro pointé" que lui donnait Anne-Marie Delcambre. http://elisseievna.blogspot.fr/2017/03/la-haine-folle-de-caroline-fourest.html

Comparez ces deux textes :
2005 : http://www.prochoix.org/cgi/blog/index.php/2005/05/25/510-ayaan-hirsi-ali-linsoumise-par-caroline-fourest
"Van Gogh veut porter ce texte à l'écran, mais Ayaan le met en garde : « C'est dangereux ». Elle ne veut pas avoir sur la conscience la mort d'actrices que les islamistes pourraient reconnaître. Le réalisateur lui propose de filmer de façon à garantir leur anonymat et donc leur sécurité. Et eux ? Elle-même accepte de mettre son nom, mais elle prévient de nouveau Van Gogh : « tu es fou de signer. C'est dangereux. Tu as des enfants. Tu ne peux pas faire ça. » Il ne veut rien entendre : « Si je fais un film en Hollande en 2004 sur lequel je ne peux pas mettre mon nom sans mourir, cela veut dire que nous vivons en pleine barbarie »...
Théo Van Gogh est mort le 2 novembre 2004, assassiné d'un coup de couteau en pleine rue par un militant appartenant à un réseau islamiste.Sous le couteau, un papier rappelait la menace de mort à l'encontre de Hirsi Ali, obligée de partir de cacher dans une base militaire."
2010 : 
à propos de l'auteur juif d'un livre sur les Frères musulmans et l'islam :
C. F. :  je signale le vrai nom de P [ ...] [...]  dans ma réponse à son attaque. 

C. W. : D’ailleurs, pourquoi l’avoir indiqué ? 

C. F. : Parce qu’on ne peut pas comprendre d’où vient pareil délire si on ne comprend pas l’intention de son auteur. Or [ ...]  écrit sous le pseudonyme de P [...] pour ne pas assumer d’où il parle. C’est un avocat israélien très à droite. Même s’il s’en défend, il a été très proche de la Ligue de défense juive, une organisation à côté de qui le Bétar fait figure d’organisation gauchiste… Cela situe. Tariq Ramadan non plus n’aime pas assumer d’où il parle. Mon travail est de montrer les enjeux idéologiques qui agitent le débat d’idées, pas de laisser croire qu’il s’agit d’un complot ou d’une guerre de personnes. Par ailleurs, je crois profondément que l’anonymat nuit à ce débat d’idées sur internet. Tout le monde connaît mon visage et mes convictions. Je ne cache rien. Par contre, ceux qui m’insultent et diffament à longueur de journée se masquent pour parler. C’est leur liberté. Mais j’ai quand même le droit de signaler que cela ne contribue pas vraiment à élever le niveau du débat. 


Commentaire : 
Lorsqu'il s'agit pour Caroline de se valoriser en montrant son soutien à Hirsi Ali, elle s'applique à expliquer que la conscience de celle ci lui dicte de recommander instamment l'anonymat aux personnes critiquant l'islam. Alors que quand il s'agit de s'attaquer à un auteur qui a osé la critiquer, tout à coup " sa conviction profonde" serait que l'anonymat nuit au débat ... De qui se moque-t-elle ! 
On peut très comprendre d'ou viennent les critiques d'une personne en lisant ses articles où il explique ses idées, et Caroline pouvait se contenter d'expliquer ses idées selon elle, ce prétexte ne tient pas debout.
en 2013, Caroline Fourest révèlera dans " Le Monde " son identité d'Etat civil, jusqu'alors elle écrivait exclusivement, invoquant sa sécurité, sous un nom que l'usage français ne lui permettait pas d'utiliser, c'est à dire sous un pseudonyme, elle ne pouvait donc pas dire qu'elle "ne cachait rien". Mais à la différence de Ayaan Hirsi Ali, Caroline Fourest est selon les termes de Sadri Khiari "une avocate de l'islam", une avocate déterminée, affirmant que la critique de l'islam et non de l'islamisme est du racisme, elle n'a donc rien à craindre de ses partisans.

Entretemps, Caroline avait elle aussi été victime d'une dénonciation répugnante de la part du journal Minute, qui avait révélé son nom de famille. Le fait qu'elle ait ensuite décidée en 2013 de le dire elle même ne change rien à l'ignominie de la dénonciation par ce journal. Elle sait donc parfaitement " le mal que fait " ... la délation, du moins, elle en sait une partie, puisque comme elle le dit elle même dans ce texte de 2005, elle n'est pas aussi exposée qu'une Ayaan Hirsi Ali qui, elle, critique l'islam. Elle n'est pas non plus aussi exposée qu'un auteur juif, puisqu'elle n'est pas juive.
Caroline a des "convictions profondes" à géométrie variable, selon qu'il s'agit de se valoriser en se présentant aux côtés d'une vraie héroïne, ou selon qu'il s'agit de s'en prendre à un homme qui a commis le "crime" de la critiquer ...
Ayaan Hirsi Ali a une conscience qui lui dicte de ne pas briser l'anonymat de personnes que les islamistes pourraient reconnaître. Caroline invente n'importe quoi pour ne pas entendre la sienne, quand elle brise l'anonymat de personnes que les islamistes pourraient reconnaître. 
Et maintenant elle ose porter plainte ... parce que j'ai écrit contre la révélation de noms, sans désigner personne, exactement ce qu'elle écrivait en 2005 (!) ...