Tuer le commandement de ne pas tuer, que les juifs avaient transmis au monde


http://michelgurfinkiel.com/articles/194-Shoah-Ce-que-fut-la-Nuit-de-Cristal.html

Shoah/ Ce que fut la Nuit de Cristal par Michel Gurfinkiel

"Dans la nuit du 9 au 10 novembre 1938 – voici exactement soixante-et-onze ans – le régime nazi déclenche le plus grand pogrom de tous les temps.
...
Les nazis ont en fait procédé à deux expérimentations. Ils ont voulu savoir jusqu’où pouvaient aller la passivité ou la complicité du peuple allemand. Et comment réagirait le reste du monde. Le résultat, sur les deux points, leur a donné satisfaction.
La plupart des Allemands désapprouvent les violences, mais surtout par crainte dedébordements pouvant toucher les non-juifs. Une minorité substantielle soutient les violences et les pillages, et y participe même avec jubilation.
Les réactions internationales sont presque inexistantes. ...
Pour Hitler et son entourage, l’affaire est donc entendue. Ils peuvent tuer les juifs, jusqu’au dernier. Mais pourquoi un tel mégameurtre ? Dans quel intérêt ?
Là encore, la réponse se trouve dans la Nuit de Cristal, son déroulement, ses cibles. Les nazis se sont attaqués en premier lieu aux synagogues. Parce que celles-ci représentaient l’essentiel du judaïsme : une loi morale universelle, dont procédaient la civilisation judéo-chrétienne et la civilisation européenne moderne. Tuer les juifs, ce n’était pas seulement, pour eux, s’en prendre à une minorité, à une « différence » : c’était tuer le commandement de ne pas tuer, que les juifs avaient transmis au monde. "
___________________________________

Aujourd'hui, les juifs s'obstinent toujours à dire des choses comme :
http://www.leava.fr/cours-torah-judaisme/ethique-juive/172_hair-la-faute-mais-pas-le-fauteur.php : Haïr la faute mais pas le fauteur ...
mais l'antisémitisme sévit toujours, on peut trouver ceci sur internet, avec la légende "la pieuvre bleue".
Car à (l'extrême) gauche comme à (l'extrême) droite, nombreux sont ceux qui trouvent une solution dans un discours antisémite, expliquant tout le malheur du monde par une prétendue faute des juifs.
Il est plus facile de se dire " les jeunes sont violents à cause d'Israel", que de se dire " J'accepterai que ma fille soit voilée ou violée si elle ne se voile pas, je me convertirai et j'accepterai que mon voisin non converti soit battu et tué, pourvu que je puisse continuer à rouler à l'essence des pays arabes."
Or ces sales juifs continuent à dire " tu ne tueras point" et tu ne laisseras pas tuer, et tu alerteras quand tu verras dire ou écrire qu'il faut "tuer les mécréants".
Ce qui veut dire bien entendu, alerter contre les textes et non contre les personnes, contre les textes qui disent que la norme est le meurtre, et non contre les croyants qui pris dans leur foi s'y fient et même les appliquent : dénoncer le mal, les textes qui donnent comme loi le mal, et non chercher des fauteurs pour se défouler sur eux ... Dénoncer les textes de l'islam et non hair les musulmans bien sur, mais même pas hair les "islamistes" : à quoi cela sert il ? ...
Mais quand on ne veut pas avoir à affronter les conséquences de la dénonciation du mal, on préfère penser du mal de ceux qui le dénoncent.
Ha ces salauds, s'ils alarment contre les textes d'une religion, c'est donc qu'ils sont racistes !
Il faut les dénoncer comme racistes, complotistes-qui-ne-prononcent-pas-le-mot-complot, intégristes etc ...
Voilà le raisonnement débile de tous ceux qui veulent continuer à trouver des excuses à leur conformisme à la pensée "dominante" aujourd'hui, celle qui nie le problème des textes de l'islam et ne veut pas voir les violences auxquelles ils mènent, celle qui se fait complice de la répression des critiques des textes de l'islam.

Notre Histoire racontée par une artiste ukrainienne ...



http://elisseievna.blogspot.com/2010/02/blog-post.html

Que ceux qui n'aiment pas les peuples européens et notre civilisation, qui ne cessent d'y apporter violences et barbaries, quittent l'Europe. Reconquista, de nos libertés et de notre paix.

IVG : drame ou pas drame ...

Echographie à 12 semaines de grossesse : Source : wikipédia

" Je le dis avec toute ma conviction : l'avortement doit rester l'exception (...) L'avortement est toujours un drame, et restera toujours un drame " Simone Veil

Le Planning Familial le rappelle : "L’IVG ne peut être utilisée comme méthode contraceptive."

En les représentations d'embryon de 10, 11, 12 semaines, en regardant un mammifère de 3 cm (voir le souriceau ci dessous), pas très réveillé sans doute, mais manifestement sensible, et la méthode d'aspiration utilisée pour l'avortement, on comprend la réticence de médecins devant l'IVG dans les dernières semaines du délai légal.

http://www.planning-familial.org/themes/theme03-avortement/index.php

Depuis juillet 2001, l’IVG est autorisée jusqu’à 12 semaines de grossesse.
C’est-à-dire 14 semaines depuis les dernières règles.
L’IVG ne peut être utilisée comme méthode contraceptive.

La technique instrumentale par aspiration
Elle peut se faire soit sous anesthésie générale ou anesthésie locale. L'intervention se fait au moyen d'une canule introduite dans le col de l'utérus qui a été préalablement dilaté. Cette canule est reliée à un système d'aspiration qui enlève l'œuf et la muqueuse utérine interne.
Une hospitalisation de quelques heures suffit le plus souvent pour une IVG.





http://www.babycenter.fr/pregnancy/developpement-foetal/12-semaines/

De la tête aux fesses, votre fœtus mesure environ 4 centimètres et son petit corps a tout ce qu'il faut, des prémices de dents aux orteils. Votre bébé est très occupé à donner des coups de pied et s'étirer. Ses mouvements sont si fluides qu'on dirait un ballet aquatique. Les doigts et les orteils ne sont plus du tout palmés



http://www.babycenter.fr/pregnancy/developpement-foetal/10-semaines/

À la fin de cette semaine, votre fœtus mesurera environ 2,3 centimètres et pèsera moins de 2 grammes.


http://kiwibonga.com/ecureuiland/?p=214

Un souriceau nouveau-né

Film :
http://odyssee-de-la-vie.france2.fr/


Schéma :


http://baillement.com/recherche/fetal_yawning.owf.html



http://www.planning-familial.org/themes/theme03-avortement/fiche03.php
(schéma pour un embryon d'environ 5 mm soit 4 semaines) cf règlementation sur les délais en Europe :
http://www.planning-familial.org/themes/theme03-avortement/fiche05Precision03.php









11 semaines (?)


8 semaines (? )










4 semaines (?)










http://www.lefigaro.fr/actualites/2008/01/18/01001-20080118ARTFIG00528-ne-plus-culpabiliser-le-recours-a-l-avortement.php
"Tout d'abord, l'IVG n'est pas un drame en soi. C'est un soulagement pour les femmes qui veulent le faire. Ce qui est à éviter, ce sont les grossesses non prévues. Elles sont souvent dues à un problème de discours sur la contraception. La société est abreuvée de films X, et de l'autre côté, elle est sous-informée sur la sexualité, sur le respect de l'autre, sur le plaisir et le désir."
" il y a de moins en moins de médecins pratiquant l'IVG : ils sont de plus en plus nombreux à invoquer la clause de conscience "
Maïté Albagly, secrétaire générale du Planning familial


Est ce qu'un embryon souffre ou pas, risque de plus souffrir en n'étant pas désiré ou quand sa mère, ses parents ne peuvent pas s'en occuper ... ? Avortement : drame ou pas drame ? Grossesse non prévue : à éviter absolument ou pas ?

Ce qui apparait certain, c'est que plus l'avortement est tardif, plus il pose des cas de conscience.


Pour décider en connaissance de cause, voir les images d'un début de grossesse :

http://catalog.nucleusinc.com/enlargeexhibit.php?ID=10165

http://www.aly-abbara.com/echographie/Atlas_echographie/atlas_echographie.html#foetus
Atlas d'échographie en Gynécologie - Obstétrique - Dr Aly Abbara

http://www.materneo.com/mater/40semaines/foetus/index-foetus.htm

http://www.materneo.com/mater/40semaines/foetus/texte/sem4.htm
4 ème semaine de grossesse, 6 ème d'aménhorrée : au 21 eme jour, l'embryon mesure 1,5 mm, au 28 éme jour 5 mm.
http://www.materneo.com/mater/40semaines/foetus/texte/sem8.htm
8 ème semaine de grossesse, 10 ème d'aménhorrée : l'embryon mesure 3 cm.
http://www.materneo.com/mater/40semaines/foetus/texte/sem10.htm
10 ème semaine de grossesse, 12 ème d'aménhorrée : l'embryon mesure 7,5 cm et pèse 20grammes.
http://www.materneo.com/mater/40semaines/foetus/texte/sem12.htm
12 ème semaine de grossesse, 14 ème d'aménhorrée : l'embryon mesure 10 cm et pèse 45grammes.
L'avortement est légal en France jusqu'à la fin de cette semaine.
" L’allongement du délai maximum pour pratiquer un avortement chirurgical (de 10 à 12 semaines) a aussi rendu l’acte plus lourd. ... l’embryon étant plus gros, l’aspiration ne se fait pas facilement et il faut parfois sectionner l’embryon…"
(http://www.famillechretienne.fr/societe/sante/pratiquer-livg-le-non-des-sages-femmes-de-demain_t7_s38_d55517.html )
http://www.materneo.com/mater/40semaines/foetus/texte/sem13.htm
13 ème semaine de grossesse, 15 ème d'aménhorrée : l'embryon mesure 12 cm et pèse 65grammes : soit à peu près la taille d'un chaton nouveau-né.
http://www.materneo.com/mater/40semaines/foetus/texte/sem22.htm
22 ème semaine de grossesse, 24 ème d'aménhorrée : le foetus mesure 26 cm et pèse 500grammes.
L'avortement est légal aux Pays-bas jusqu'à la fin de cette semaine.
http://www.sante.gouv.fr/htm/dossiers/ivg/majeure.pdfe.pdf






Chatons quelques heures après la naissance



Baillement d'un foetus de 13 semaines et 4 jours d'aménhorrée soit 12 semaines. http://baillement.com/recherche/fetal_yawning13w.html





Avant la légalisation de l'avortement, les femmes qui y recouraient risquaient leur vie, sauf peut être celles qui avaient les moyens d'aller se faire opérer par des médecins à l'étranger. Quand quelqu'un risque sa vie, on peut présumer qu'elle a mûrement réfléchi sa décision et n'a pas d'autre choix.
Les données ont été changées depuis la légalisation de l'avortement, qui a heureusement permis d'éviter ces morts, et il apparait maintenant une autre question : les femmes ou les jeunes filles, ont elles réellement les informations qui leur permettent de choisir "librement" c'est à dire en connaissance de cause, sans risquer de se dire ensuite " si j'avais su ce que cétait, je ne l'aurais pas fait" ?
Tuer n'est jamais anodin : que celles qui ne sont pas horrifiés par les enfants qui arrachent les ailes des mouches lèvent le doigt ...
Un reportage sur la Russie montre une jeune fille russe, violée, qui découvre à la fin de son avortement à 17 semaines que le foetus ressemblait déjà, selon ses mots, à un "petit bébé" : une horreur s'ajoute pour elle à une autre ...
Bien sur certains utilisent les informations sur la grossesse pour culpabiliser les femmes qui veulent avorter (et des femmes se sont suicidées après ces cruautés mentales là), mais ne pas se préoccuper de savoir si ces femmes, poussées à l'avortement à l'avortement par l'angoisse, les défections de "la société" et de leur entourage, ont vraiment un minimum d'information sur ce qu'elles vivent pour décider en connaissance de cause, n'est pas moins irresponsable envers elles.
ll n'y a aucune raison de se faire complice des lâches qui font le chantage "C'est rien chérie et si tu ne le fais pas je te quitte", ou du chantage à l'emploi qui existe toujours dans bien des entreprises ( en raison d'ailleurs d'une législation abérrante qui punit les employeurs de femmes enceintes).
On ne peut pas résoudre toutes les questions par la seule phrase " c'est un droit", "l'avortement est un droit" : oui certes, et après ? Après il y a beaucoup d'autres questions. Tout le monde a "droit à la vie", il n'empêche que tout le monde meurt, et qu'il faut se préoccuper de la mort...



Je complète ce billet parce cette correspondance avec Anne Kerjean, qui soutient le point de vie de l'Eglise catholique :

http://jesusfilsdedieu.blogspot.com/2010/02/baillement-dun-foetus-23-semaines.html#comments

Nephtar et Nephtali a dit…
Bonjour elisseievna,
vous posez beaucoup de questions dans votre post, mais la principale ?
L'avortement est un crime : OUI ou, NON ? La réponse ne peut pas s'accommoder d'un "oui, mais..."
Merci pour votre réponse en trois lettres.
Bonne journée,
anne

Elisseievna a dit…
Bonjour Anne,
je crois que l'on ne peut pas réduire la question à oui ou non du tout, pour moi cela depend du stade de la grossesse entre autres critères, donc je vous dirais "non" puisque "pas oui dans certains cas",
si vous demandez si avorter c'est toujours tuer un être humain, qu'on l'appelle ou pas "personnne", la réponse est plus simple : oui, donc c'est toujours à ne pas faire à priori, à ne pas considérer comme "normal",
mais vous me définissez comme pro-avortement : je ne suis pas d'accord du tout pour cette définition, car je suis pour le droit à l'avortement mais contre l'avortement, de meme que je suis pour le droit à l'accouchement sous X mais contre l'accouchement sous X,
je pense qu'il faut agir pour que les cas où les femmes ressentent la necessité de recourir à ces lois, disparaissent au plus vite, seulement je ne veux pas le retour aux lois qui poussaient des femmes à risquer encore leur vie et certaines en mourraient, ou à abandonner les bébés dans la rue pour rester anonymes, c'est là un des dilemnes qui se posent dans les grossesses.
bon week end
elisseievna

Images de Alien IV : cf à la fin, la mort par aspiration à 3mn43 :


Reconstitution en 3D des premières semaines :

http://www.paperblog.fr/897928/reconstitution-d8217un-foetus-en-3d/

http://www.paperblog.fr/897928/reconstitution-d8217un-foetus-en-3d/

Témoignage d'une militante féministes sur les femmes qu'elle a vu mourrir d'avortement :
http://www.dailymotion.com/video/x5tk7g_monique-dental-2_webcam

Procès en Sorcellerie : Geert Wilders ...

Voir les déclarations stupéfiantes du procureur au procès de Geert Wilders :
http://elisseievna.blogspot.com/2010/01/geert-wilders-devant-ses-juges.html
et la réponse de Pat Condell :
http://elisseievna.blogspot.com/2010/02/athes-de-tous-pays.html








Luis Ricardo Falero (1851-1896)




le diable rit des innocents assassinés sous l'accusation des crimes qu'il a commis

mahomet rit des innocents diabolisés pour avoir dénoncé son modèle diabolique



http://www.liberation.fr/evenement/0101548353-beaucoup-de-ces-africains-sont-polygames
15/11/2005
Dans une récente interview, à l'hebdomadaire Moskovskie Novosti, Hélène Carrère d'Encausse s'était lancée dans une comparaison des médias français et russes, repassés sous étroit contrôle politique depuis quelques années : «Oui, la télévision russe ne fait que suivre Poutine pas à pas. Mais la télévision française est tellement politiquement correcte que cela en est un cauchemar. Nous avons des lois qui auraient pu être imaginées par Staline. Vous allez en prison si vous dites qu'il y a cinq juifs ou dix Noirs à la télévision. Les gens ne peuvent pas exprimer leur opinion sur les groupes ethniques, sur la Seconde Guerre mondiale et sur beaucoup d'autres choses. On vous juge tout de suite pour infraction. [...] Le politiquement correct de notre télévision est presque comme la censure des médias en Russie.»

Combien cette dernière observation est elle vraie en 2010 encore plus qu'en 2005 , et dans toute l'Europe !

Défendons la liberté : soutenons Geert Wilders

" Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits." déclaration de 1789 article premier

Le site de Geert Wilders :
http://www.groepwilders.com/website/default.aspx?ID=4
Lui écrire pour le soutenir.

LES DROITS HUMAINS SONT EN DANGER EN EUROPE A CAUSE DE L'OFFENSIVE PRO-CHARIA, PRO-ISLAM,
tous les droits et devoirs et liberté que nos déclarations des droits humains énoncent comme naturels et imprescriptibles, toutes les égalités qu'elles proclament, sont niés et refusés par les dogmes et le droit islamiques, qui se situent exactement à l'opposé de tous les principes démocratiques et égalitaires de nos "droits humains" "droits de l'homme" :
voilà en quoi l'islam représente un danger pour le monde libre.

Cette situation n'est pas la "faute" des musulmans d'aujourd'hui, qui d'une part ne sont pour rien dans la rédaction des textes sacrés de l'islam, et d'autre part, ne sont pas venus en Europe par les armes, mais par notre propre laisser-faire. Ils sont cependant, tout comme chacun d'entre nous qui laisserait faire, responsables des abus commis au nom de cette idéologie dès lors qu'il s'en réclament.
http://elisseievna.blogspot.com/2009/11/human-rights-yes-allahs-law-no.html

Les juges néerlandais poursuivent Geert Wilders pour avoir dit cette vérité,
le procureur néerlandais ose affirmer que peu importe que ceci soit vrai ou pas, car selon lui le dire serait contraire à la loi hollandaise :
" Quand la vérité est contre la loi, alors il y a un sérieux problème avec la loi "
halte à cette "justice" folle et collaboratrice des pouvoirs islamiques !

Geert Wilders est accusé par les médias d'être d'" extrême droite", ce qui signifie pour le grand public être nazi.
Les médias MENTENT : Geert Wilders n'a rien d'un homme d' "extrême droite nazie" :
- il défends les juifs et Israel et il n'attaque pas les musulmans,
- il affirme que l'immigration musulmane doit être ralentie ou stoppée mais il ne l'affirme aucunement au nom d'une question d'identité, encore moins de "race", ni en accusant la majorité des musulmans, mais seulement en constatant l'influence de l'idéologie islamique sur les musulmans d'europe, et donc le péril pour la démocratie en Europe qui résulte de leur arrivée, tant qu'ils sont sous l'influence de cette idéologie.

" Nous sommes sur le point de laisser nos enfants vivre dans un monde dans lequel nous ne voudrions pas être nés : il n'ya pas plus lâche et immoral que cela."
" Honte sur l'occident pour ne pas se mobiliser contre le procès contre Geert Wilders"
Pat Condell

S'opposer à une immigration de masse au nom de l'identité ou de la "race" est une autre question. Défendre l'identité et la culture française est parfaitement honorable, le peuple français et la culture française, comme toute autre, méritent d'être défendus et perpétués : tout dépend des méthodes et des limites. Mais en tout état de cause, même s'il y a des liens entre les deux questions, il s'agit d'une question différente de celle de la montée du pouvoir islamique en Europe et dans le mode libre en général.

Ballets, ballerines : nouveau film sur deux Etoiles

http://www.marleneionesco.com/comme_un_reve.html
Voir le site de la réalisatrice du film ci dessus




Dominique Khalfouni et son fils Mathieu Giano, tous deux Etoiles de l'Opéra.

Une féministe défend les mères contre la psychanalyse


Non seulement la psychanalyse a été la complice des incestueurs, mais elle accable les mères, - toujours coupables -, se faisant la complice de l'irresponsabilité des pères.
Au lieu d'accuser la contraception et l'IVG de la réduction de la natalité en rêvant d'asservir un peu plus encore les femmes en les supprimant, les hommes devraient se demander comment ils peuvent accréditer un discours aussi immonde que celui de la psychanalyse sur les mères, et surtout, élaborer des lois en se fiant à ces textes, au détriment autant des enfants que des mères d'ailleurs.
Si l'on veut que les femmes aient les enfants qu'elles souhaitent, il faut d'abord cesser de leur rendre la maternité invivable.

Jocaste délivrée
Maternité et représentation des rôles sexuels
par Francine Comte Ségeste
04/1991
Editions La Découverte

Avec l’Oedipe freudien, c’est Jocaste, sa mère, qui tient la vedette dans trop de discours à l’usage des jeunes parents. À son image, les femmes seraient irrésistiblement castratrices et incestueuses pour leurs fils, indifférentes à leurs filles.
Peut-on accepter aujourd’hui une telle vision de la maternité, alors que tant de choses ont changé depuis vingt ans dans les rapports de couple, et plus encore dans la position des femmes au sein de la société ?
Ne sont-elles pas d’ores et déjà libérées, et Jocaste délivrée de ses attaches funestes ? Pour tenter de répondre à cette interrogation, Francine Comte a mené une enquête approfondie sur la façon dont les femmes vivent leur maternité et l’éducation de leurs enfants.
Elle a pu ainsi mettre au jour ce qu’elles osent rarement dire ouvertement, et qu’on ne trouve pas souvent dans les « guides pour une maternité heureuse ». Se révèle ainsi sur le décalage considérable entre ce vécu nouveau et le discours commun sur la place des femmes. Le rapport entre les sexes reste trop souvent compris comme un rapport de domination : aux hommes le privilège de la rationalité et de l’ouverture au monde, aux femmes le repli sur « l’instinct maternel ».
En conservant cette opposition schématique dans la représentation des rôles sexuels, certains concepts freudiens (complexe d’Oedipe, rejet de la mère, angoisse de la castration ou envie du pénis) contribuent à figer, alors qu’il faudrait ouvrir de nouveaux espaces.
Comment être mère, comment être père autrement ? À quelles conditions, au prix de quels bouleversements, la tension entre les sexes qui peut être aujourd’hui encore source de troubles pour l’enfant peut-être devenir une richesse ?
Telles sont les questions auxquelles s’attache ce livre passionné.

Table des matières Introduction
I. « L’instinct maternel » : trois mille ans de mythes
1. L’enfant de nos discours
2. Mère nature
3. Marâtre nature
4. Leur continent noir
5. Le nom-du-père
II. Maternité au présent
6. Maternité : le risque et le désir
7. La grossesse : le temps de l’inconnu
8. Le nouveau-né : le temps de la connaissance
9. Le temps de la dyade mère-enfant
10. Le temps de la séparation
11. La présence d’un homme
12. À l’ombre des parents
13. L’identité sexuelle de l’enfant, ou la petite différence
14. Sexualité et maternité : les raisons d’une déraison
III. Devenir parents autrement, ou Jocaste délivrée
15. Que l’enfant s’invente !
16. Les masques du masculin
17. Une femme à l’horizon
18. Vers un nouveau partage
Conclusion
Sur le Web : Sur le site des éditions La Découverte

" Tu ne tueras point" censuré en Hollande

Говорит Москва

islam et nazisme : les juifs sont les juifs du XXIeme siecle ... à cause des musulmans

.

"Après les gens du samedi, viendra le tour des gens du dimanche" dit le dicton arabe ...




Croix brisées dans le Calvados par un éleve ingénieur musulman.






"allah ouakbar" et "sieg heil " : meme haine, meme cri de guerre ! La haine des juifs écume du coran tout autant que de mein kampf, et elle a les memes résultats : après avoir éliminé quasiment tous les juifs des pays musulmans, les musulmans viennent les chasser en Europe, aujourd'hui avec l'aide des collabos "antisionistes" et pro-immigration musulmane.

L'uléma le plus célèbre appelle à tuer les juifs et vante l'exemple d'Hitler :



(http://www.islamisation.fr/)
Sheik Yousuf Al-Qaradhawi : Al-Jazeera TV (Qatar) - January 28-30 2009
« Tout au long de l’histoire, Allah a voulu imposer aux Juifs des hommes pour les punir de leur corruption. La dernière punition fut infligée par Hitler (…) il réussit à les remettre à leur place. Ce fut une punition divine pour eux. Le souhait d’Allah est d’amener la prochaine [punition] par la main des croyants (…) Si Allah m’en donne la force, je voudrais aller sur la terre du Jihad et de la résistance, fut-ce en fauteuil roulant, et je tirerai sur les ennemis d’Allah, les Juifs »

Les juifs fuient Malmo en Suede ...
http://www.lemonde.fr/europe/article/2010/01/29/le-maire-de-malmo-en-suede-assimile-sionisme-et-antisemitisme_1298437_3214.html
Les jeunes gens appartenant à la communauté juive de Malmö quittent massivement la troisième ville de Suède,
Les enfants juifs scolarisés dans les écoles publiques se plaignent quotidiennement d'intimidations. Un ancien résident de Malmö, interrogé par le quotidien israélien Yediot Aharonot, rapporte que les jets de pierres, les insultes et les croix gammées peintes sur les murs du centre communautaire sont devenus "la routine".

http://209.85.229.132/search?q=cache:2-3ncNLksd8J:www.cicad.ch/index.php%3Fid%3D76+etoile+jaune+rouelle+islam&cd=5&hl=fr&ct=clnk&gl=fr
Ce sont les Juifs vivant en terre d'Islam qui ont été les premiers à devoir porter un signe vestimentaire distinctif qui les identifient comme juifs. L'idée d'un symbole - généralement jaune - a été reprise en Europe par la suite. Au XIIIe siècle, l'Eglise statue sur la subordination des Juifs aux Chrétiens et leur interdit d'occuper des fonctions d'autorité, d'avoir des relations professionnelles et sociales. Le IVe Concile de Latran codifie ces restrictions en 1215, en imposant aux Juifs un signe vestimentaire distinctif