Eco féminisme




















Voir articles précédants :


Ecofeminism/शक्ति


Mother Earth and Women are the creative energies that sustain life on Earth and in our homes and communities.

Capitalist Patriarchy defined Nature as dead, as mere raw material to be exploited. Women were defined as passive, as a "second sex". Their knowledge was not counted by the reductionist, mechanistic paradigm of science. Their work in sustainance was not counted by the reductionist mechanistic paradigm of "growth" based on GDP which measures only what is commodified and traded, not what nourishes us. Economies based on greed and profits have exploited the earth and women. It has created the illusion of limitless growth on a planet with limits.

Ecofeminism, as part of Earth Democracy, recognises that all beings are creative, intelligent, productive. That women have sustained the economy of care and well being.That as an earth family we are all equal, and violence against the earth and women is not acceptable. That all of us, women and men, are called on by the earth to contribute to the work that is needed for the well being of the earth and society.

Femmes semencières : 



L'objectif de ce Mouvement est de relier à travers le monde toutes celles et ceux qui le souhaitent pour faire vivre des projets de reproduction et de conservation de semences vivantes et reproductibles.
Le Mouvement des Femmes Semencières souhaite favoriser l'émergence d'oasis de la biodiversité partout dans le monde, par l'information, en facilitant les transferts de compétences, les rencontres, les échanges de semences et de plantes.


































Seeds of Freedom :

http://www.seedsoffreedom.info/


Encore des députés pour imposer la résidence alternée .... !


Pour mémoire mon article de 2014 sur le sujet :

http://www.bvoltaire.fr/proposition-de-loi-pour-residence-alternee-des-parents/


Au nom de l’égalité… des parents, principalement, et sous prétexte du droit d’être élevé par ses deux parents, comme si le devoir et droit de visite n’existaient pas, le Code civil a instauré, pour des enfants souffrant déjà de la séparation de leurs géniteurs, la peine de nomadisme à perpétuité.
Premier coup : papa et maman ne s’aiment plus. Deuxième coup : une vie avec un sac de voyage. À se demander ce que l’on fait sur cette terre…
Souvenons-nous que c’est au nom de l’égalité que la loi sur la garde alternée a été instaurée en France en 2002 alors que les pédiatres ont montré ses effets désastreux, d’autant plus désastreux que l’enfant est petit. Beaucoup ont parlé à son propos de « premier jugement de Salomon ». Peu se sont élevés pour contester l’enfant coupé en deux. Et un certain nombre de féministes ont mené un débat qui, à mon avis, ne les a pas honorées, en accusant les opposants à cette loi de vouloir perpétuer l’obligation faite aux femmes d’avoir la charge principale des enfants. Bien sûr, le fait que des hommes tentent de faire peser cette charge principale sur elles est une réalité et doit être critiqué… mais pas aux dépens des enfants.
D’autant que la loi de 2002 est un bel instrument pour les pères pervers pour maltraiter leurs ex. Cette loi a en effet été instaurée en France, avec sa pire version, permettant au juge d’imposer cette alternance contre la volonté d’un des parents. « C’est pour leur bien », objectent les parents la bouche en cœur, « nos enfants ont besoin de nous deux, épanouis, vivant nos nouvelles passions, chacun dans nos nouveaux petits chez-nous ».
Je propose, devant tant de bonne volonté, de remettre les choses à leur place, chacun dans son rôle, et d’inverser la loi. Si résidence alternée il y a, ce sont les parents qui devraient alterner leur résidence, et c’est l’enfant qui devrait avoir une maison unique, une résidence permanente.
Je propose donc que l’article 373-2-9 soit ainsi rédigé : « En application des deux articles précédents, si les deux parents en sont d’accord, la résidence de l’enfant étant fixée au domicile d’un des parents, chacun des parents pourra y résider alternativement pour exercer son devoir de garde de l’enfant. Si les deux parents en sont d’accord, la résidence de l’autre parent pourra être utilisée comme résidence secondaire par le parent chez lequel est fixée la résidence de l’enfant, durant la présence de l’autre parent au domicile de l’enfant. »
Je me demande combien il y aura de volontaires pour vivre la valise à la main.

Christiane Rochefort, roman rappelé par Hypathie

http://hypathie.blogspot.fr/2014/04/christiane-rochefort-la-porte-du-fond.html

Christiane Rochefort - La porte du fond

La porte du fond - Editions Grasset - Par Christiane Rochefort - Prix Médicis 1988.
"C'est l'histoire d'une fille de 8 ans qui compte les jours qui restent avant sa majorité, de sa guerre contre un père incestueux. "Le combat a duré sept années. J'en ai perdu chaque bataille. Mais pas la guerre." "


Ecouter Mathilde Brasilier : 
http://elisseievna.blogspot.fr/2015/10/resilience-selon-mathilde-brasilier.html
Lire le lire : 
http://elisseievna.blogspot.fr/2016/10/livre-de-mathilde-brasilier.html


La veille du 11 novembre, intrusion de musulmans chez les Carmelites de Verdun

Un évènement grave, violent et extrèmement important s'est produit lors des Vèpres du 10 novembre au Carmel de Verdun. 





« Ils sont rentrés, une sœur les a accueillis et elle a discuté avec eux ». 

Au moment de l’office de Vêpres, lorsque deux individus d’une trentaine d’années, barbus et vêtus normalement, pénètrent dans le Carmel de Verdun.
Après avoir discuté avec la sœur présente à l’accueil, cette dernière leur a dit que l’office allait commencer. « Ils lui ont demandé s’ils pouvaient aller dans la chapelle », poursuit l’évêque. « Elle a dit oui ».

Une fois dans la chapelle, « ils ont prié en arabe pendant les Vêpres »

. « Ils se sont présentés comme des annonciateurs et leur ont dit : si vous ne vous convertissez pas, vous irez en enfer ».




Au Canada, une arabe apostate tente de se faire entendre ...






Alors que le Canada fait voter une nouvelle loi contre " l'islamophobie ", Sandra Salomon tente de faire entendre dans une conférence que le coran est un livre de haine, elle alerte contre " l'islamisation" du Canada, et voilà comment elle est traitée.

Honte sur l'occident.

Elle dit : " On nous enseigne à faire le jihad, on enseigne aux enfants à tuer, on nous dit de tuer les juifs et les chrétiens ... Trudeau trahit ..."

Personne ne l'écoute.


En Arabie, le Président de la France-qui-fait-la-pute nous insulte et "oublie" Raif Badawi ....





A Abou Dhabi, le président a osé dire :

« ceux qui veulent faire croire où que ce soit dans le monde que l’islam se construit en détruisant les autres monothéismes sont des menteurs et vous trahissent ».

et s'est réclamé d'une démarche 
" contre tous les discours de haine"

Mensonge éhonté, grotesque, contraire à l'évidence des textes sacrés de l'islam et de l'histoire.





Emmanuel Macron joue bien le rôle pour lequel la France l'a élu,
la France qui fait la pute pour le fric des pétro dollars,
il crache sur " les menteurs " qui rappellent le contenu idéologique de l'islam et sa doctrine de guerre sainte,
il crache sur nous, nous plaçant implicitement du côté des "discours de haine",
en faisant mine d'être le preux défenseur de la vérité et de la tolérance,
il oublie Raif Badawi, il oublie toutes les victimes de l'idéologie islamique, mais ...

PERSONNE OU PRESQUE EN FRANCE NE LE LUI RAPPELLE !

Comme le dit très bien cette page de Arte, l'enjeu financier pour la France est énorme :

"Pourquoi si peu de réactions politiques ?
Pourquoi la communauté internationale reste-t-elle muette ? L’Arabie Saoudite est la première économie du Moyen-Orient et la dix-huitième de la planète en 2014. Son poids économique est incontestable, même si les Etats-Unis sont redevenus le premier producteur de pétrole devant le royaume. Les enjeux économiques sont aussi de taille pour l'Europe : "


















Les rares qui parlent de cette prostitution collective sont virés des médias, comme l'a été Olivier Delamarche de BFM.




Emmanuel Macron ose enrôler le Prince Mychkine dans une logghorée minable sur " la beauté " ...
Quelle idée monstrueuse de la notion de Beauté !
En Russie la beauté est synonyme de bonté, de beauté morale.
Où est elle la Beauté quand la loi d'un pays est l'esclavage y compris sexuel et l'excision et la flagellation des apostats ?!

Il prend ainsi la suite de Christine Lagarde, qui elle dévoyait la notion de morale, en l'invoquant pour justifier la " finance islamique". Elle voulait sans doute parler du chapitre du coran intitulé " le butin" par exemple ?



 L'inversion de toutes les valeurs, l'auto destruction, la prostitution morale  la plus crasse, voilà ce que résume ce discours d'Abu Dhabi.

L'ironie grinçante de la situation est que peut -être justement cette Arabie est en train de commencer sa mutation, qui fera apparaître l'abaissement français encore plus visiblement.

Un des dessous de l'affaire :

https://www.challenges.fr/monde/moyen-orient/les-dessous-du-mega-fonds-de-un-milliard-entre-abou-dhabi-et-la-france_512538?google_editors_picks=true
" CDC International Capital et Bpifrance vont créer avec la puissante société  Mubadala, deux fonds d'investissement de un milliard d'euros dont un financera essentiellement des startups françaises spécialisées dans la médecine personnalisée et les greentech. "


Catherine Ringer, nouvel album, long parcours ...


Catherine Ringer parle de la France qui sent le roussi, de sa jeunesse marquée par l'emprise des idées des années 70 sur la sexualité, et de ses nouvelles chansons ...

Elle explique pourquoi elle a été entrainée dans des relations qui l'ont fait souffrir

 


 Serge Gainsbourg condamne la jeune Catherine Ringer




 ... venant de cet homme qui précisément a vécu de la promotion de cette atmosphère " sexy ", de la valorisation de la séduction des femmes comme jeu, comme forme de réussite masculine, de triomphe sur la femme, et non pas comme générosité
 ... Cette scène montre combien les femmes sont " toujours coupables " : coupables si elles se conforment au modèle, coupables si elles ne s'y conforment pas.
Serge Gainsbourg lui peut nier à bon compte être pour quoi que ce soit dans ces violences, que pourtant toutes ses chansons justifient en encourageant les conquêtes masculines, en les faisant apparaître comme base de la masculinité.

Sauf peut-être une seule chanson lucide : " c'est moi qui t'es tué mon amour "... effectivement, et l'amour dans une grande part de plusieurs générations avec.

L'époque, les hommes de l'époque,  mais aussi d'une autre manière des femmes, voulaient du Gainsbourg, pour son malheur.
Comme aujourd'hui, l'occident veut des intellectuels qui encensent " l'islam " sans même lire le coran et "put the blame on" les affreux islamistes - qui eux meurent de leurs idées - et, vautré dans ses salons comme "les frustrés " d'hier, se prend pour " résistant antifa " en jouant à la chasse aux islamophobes. Autre obscénité.
L'obscénité de ceux qui "jouent" , étalent fièrement leur jeu et leur plaisir et leurs "triomphes", dans l'indifférence totale envers les, leurs, victimes, directes et indirectes.

 

Стена скорби


Стена скорби


Памятник в день открытия, 30 октября 2017 года